PLU

Commune de Corsept

  • Objet : Révision du PLU de Corsept

    Suite à l'enquête publique relative à la révision du PLU de Corsept, qui s'est déroulée du 5 mars 2018 9 heures au 6 avril 2018 17 heures, le rapport et les conclusions motivées du commissaire enquêteur sont tenus à la disposition du public pendant un an.

Commune de Saint-Brevin-les-Pins

  • Objet : Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) de Saint-Brevin-les-Pins

    La commune de Saint-Brevin-les-Pins est dotée d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Le périmètre de la ZPPAUP se compose de nombreux petites entités couvrant principalement :

    - les éléments archéologiques (menhirs et dolmens)

    - les édifices patrimoniaux bâtis anciens (église, manoir, fort)

    - quelques villas balnéaires remarquables

    Ces entités se regroupent sous 3 zones :

    - la partie de Zone Urbanisable, aux abords d'un patrimoine protégé

    - la partie de Zone naturelle, aux abords d'un patrimoine protégé

    - la partie de zone d'accueil des constructions balnéaires

    Cette délimitation avait pour but de préserver le patrimoine architectural remarquable et les abords des monuments historiques, mais aucune cohérence d'ensemble n'a été étudiée. Les monuments et villas identifiés sont repérés avec leur parcelle, sans tenir compte des abords moins immédiats et des autres très nombreuses qualités architecturales et urbaines de la commune.

    La loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, dite « Loi Grenelle 2 » a créé un nouveau type de périmètre de protection du patrimoine appelé à se substituer aux ZPPAUP : les AVAP (Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine).

    La mise en place d’une AVAP, comme la ZPPAUP, est une démarche partenariale entre la commune soucieuse de mettre en valeur et protéger son patrimoine et l’Etat, représenté par l’Architecte des Bâtiments de France.

    Il s’agit d’une servitude d’utilité publique annexée au PLU. Elle comprend, au sein d’un ou plusieurs périmètres délimités, un règlement qui contient des prescriptions visant à la mise en valeur du bâti et des paysages et intégrant des objectifs de développement durable.