Concerts "Du vent dans les cordes"

Publié le 18 Mai 2018

Concerts "Du vent dans les cordes"

Un festival orchestré par les professeurs de l'école intercommunale de musique pour la 4ème année consécutive. 4 concerts à thème auront lieu sur 3 communes différentes du Sud Estuaire :

  • Vendredi 1er juin à 20h30 à Boby Lapointe à St-Brevin : Soirée jazz
  • *Dimanche 3 juin à 11h et 15h au Centre culturel de St-Viaud : Musiques africaines
  • Vendredi 8 juin à 20h en l'église de Corsept : Musiques de l'Est
  • Dimanche 10 juin à 15h à la salle Etoile de Jade à St-Brevin : Fest Deiz

Les entrées sont libres et gratuites pour l'ensemble des concerts.

*Parallèlement aux concerts de St-Viaud, les associations Sud Estuaire Accueil Solidaire et Retz’activités proposent un Atelier de Cuisine Iraquienne pour préparer en toute convivialité de petites spécialités à goûter lors de l’apéritif festif qui suivra le concert de l’école de musique, le dimanche 3 juin à 11h.
Au programme : Houmous, croissants au sésame, pizzas et gâteaux à l’abricot iraquiens. Les ateliers se dérouleront le dimanche 3 juin de 9h à 11h au Centre culturel de Saint-Viaud et seront animés par une famille d’origine iraquienne.
Inscriptions avant le 25 mai 2018 auprès de Retz’activités au 09 67 51 61 64 (nombre de places limité).

Appel à projets vélo jusqu'au 30 juin

Publié le 17 Mai 2018

Appel à projets vélo jusqu'au 30 juin

Afin que des établissements scolaires, des structures intervenant auprès des différents publics ou des associations puissent porter des projets en faveur de l’usage du vélo au quotidien, le Département lance un appel à projets « Encourageons la pratique quotidienne du vélo », pour accompagner financièrement ces projets dans la limite de 1 000 € maximum par projet.

Téléchargez le cahier des charges.

Travaux quai Boulay Paty à Paimboeuf à compter du 14 mai

Publié le 04 Mai 2018

Travaux quai Boulay Paty à Paimboeuf à compter du 14 mai

Des travaux de réhabilitation du réseau d'assainissement des eaux usées auront sur le quai Boulay Paty à Paimboeuf du 14 mai au 8 juin.

Durant cette période, des déviations seront mises en place et la collecte des déchets en porte à porte ne pourra être effectuée. Pour le maintien du service de collecte, des points de regroupement seront mis en place à proximité. Les sacs de collecte sélective seront à déposer à côté des bacs. Une information spécifique sera apportée aux riverains.

Renseignements, Simon Deriano :
Tél. 02 40 27 02 22 / 02 40 27 70 12

Fête du Jeu 2018 à St-Brevin

Publié le 25 Avril 2018

Fête du Jeu 2018 à St-Brevin

La Fête du Jeu à St Brevin fête ses 10 ans !

Le samedi 2 juin 2018, de 14h à 19h, la Fête du Jeu de Saint-Brevin fêtera ses 10 ans d’existence, à la salle de l’Étoile de Jade à St-Brevin-les-Pins. Les jeunes du Pôle Jeunesse, les animateurs et les adultes bénévoles, se mobilisent pour vous offrir une journée inoubliable !

Vous découvrirez, parmi des centaines de jeux de société, des classiques et des nouveautés. Des créateurs de jeux vous présenteront leurs dernières créations. Une équipe de jeunes, vous proposera des animations originales : Escape Room, émission de radio en direct, animation de jeux… Les associations ludiques du territoire seront également présentes pour vous faire jouer. Sans oublier l’espace enfance, les structures gonflables, un point vente de jeux, les jeux en bois, l’espace jeux vidéo avec une expérience 3D, une initiation au sabre laser, la restauration, et pour les 10 ans… des cadeaux à gagner !

Un après-midi à ne manquer sous aucun prétexte !

La Fête du Jeu est organisée par le Pôle Jeunesse de la Communauté de Communes Sud Estuaire, avec la participation active des jeunes et d’adultes bénévoles.

Pour plus de renseignements, contacter le 02 40 27 29 22 ou par mail sur pole.jeunesse@cc-sudestuaire.fr

Préservation de la qualité des eaux

Publié le 19 Avril 2018

Préservation de la qualité des eaux

Dans le cadre de la lutte contre la pollution du milieu naturel et afin de préserver la qualité des eaux, les élus communautaires ont décidé de réaliser un schéma directeur d’assainissement collectif.

Cette démarche vise à identifier les dysfonctionnements éventuels du système et apporte un programme d’actions visant à les corriger.

Des investigations au domicile des habitants de Paimboeuf et de St-Père-en-Retz vont ête menés par le groupement Hydracos / Suez à compter du 23 avril. Un courrier d'information est envoyé aux usagers concernés par les visites. Les techniciens de contrôle seront munis d’un badge les identifiant et d’une lettre de mission signée par la collectivité.

Par ailleurs, les inspections télévisées du réseau public d’assainissement seront menées sur différents secteurs des communes de Corsept, Frossay, Paimboeuf, Saint Père en Retz et Saint Viaud du 16 avril 2018 à fin mai. Une information spécifique sera apportée aux riverains concernés.

Le coût de l’intervention est entièrement pris en charge par la collectivité. Aucune participation financière ne sera demandée aux usagers.

La Communauté de Communes Sud Estuaire remercie par avance les habitants pour leur participation et le bon accueil qui sera réservé aux techniciens de contrôle.

Renseignements : Simon Deriano  - Tél. 02 40 27 02 22 / 02 40 27 70 12 – s.deriano@cc-sudestuaire.fr

Inscription à la collecte des encombrants en porte à porte

Publié le 10 Avril 2018

Inscription à la collecte des encombrants en porte à porte

La collecte des encombrants en porte à porte est accessible sur inscription jusqu'au vendredi 15 juin 2018 auprès du service environnement : 02 40 27 75 15, du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 13h45 à 17h30.

La collecte aura lieu entre le lundi 25 juin et le vendredi 29 juin 2018. Le jour exact du ramassage sera précisé lors de votre inscription.

Nature des déchets collectés :

  • Mobilier, literie,
  • Appareils électriques (vieux fours, réfrigérateurs, congélateurs…)
  • Jouets hors d’usage
  • Rebuts de menuiserie, huisseries,
  • Appareils sanitaires sans robinetterie,
  • Métaux, et rebuts de plomberie divers...

Modalités de collecte :

  • Seuls les usagers inscrits bénéficient d'un ramassage.
  • Les encombrants sont à déposer sur le lieu de collecte habituel des ordures ménagères, la veille du jour de ramassage spécifié par téléphone.
  • Longueur maxi : 2,5 mètres
  • Poids maxi : 80 kg/unité
  • Déchets notamment pris en charge : déchets électriques, petits engins thermiques (tondeuses, motoculteurs, mobylettes...) et pièces de moteur s'ils sont dépollués (réservoir essence vidé, catalyseurs retirés, etc.)
  • Déchets non collectés : gravats, déchets verts, DDS, pneus, déchets dangereux (toxiques, piquants, coupants).

Assainissement non collectif : une étude inédite sur le fonctionnement des installations d’assainissement non collectif en France

Publié le 12 Octobre 2017

Assainissement non collectif : une étude inédite sur le fonctionnement des installations d’assainissement non collectif en France

Les eaux usées domestiques font l’objet d’une gestion réglementée avant leur rejet, après traitement, en milieu naturel. Sur le territoire national, 12 à 15 millions de personnes ne sont pas raccordées à un réseau collectif de collecte des eaux usées. Elles ont alors l’obligation de s’équiper d’une installation d’assainissement non collectif (ANC) (coût moyen en 2017 : 9 000 €). Cela représente près de 5 millions d’installations aujourd’hui en France.

Coordonnée par Irstea, une étude scientifique sur le suivi in situ de ces installations a été réalisée de 2011 à 2016 sur le territoire national à partir d’un échantillonnage de près de 250 installations afin d’évaluer la qualité des eaux usées traitées par ces dispositifs d’ANC pour être rejetées au milieu naturel.

Depuis 2009, la nouvelle réglementation a permis la mise sur le marché de nouveaux dispositifs d’ANC. Ils sont aujourd’hui plus de 50 à être agréés. En 2011, l’Onema (intégré depuis au sein de l’Agence française pour la biodiversité) a financé Irstea pour la réalisation d’un programme de suivi technique in situ des installations d’ANC (traditionnelles ou agréés) en condition réelle de fonctionnement chez les particuliers. Cette étude a évalué une trentaine de dispositifs traditionnels ou agréés, dont une vingtaine ont pu être qualifiés selon 2 critères :

  • la qualité des eaux usées traitées (21 dispositifs qualifiés)
  • la fréquence des opérations d’entretien « curatif »  (19 dispositifs qualifiés)

Des seuils de référence permettant de classer un dispositif comme satisfaisant ont été définis dans l’étude. Avec 246 particuliers volontaires et 1448 visites réalisées sur 22 départements, ce sont plus de 75 000 données qui ont été recueillies. L’analyse statistique de ces données, tenant compte de la diversité des installations, montre que seulement 5 des 21 dispositifs qualifiés sont satisfaisants quant aux seuils de référence « qualité de l’eau ». Si l'on intègre aussi le critère « fréquence d’entretien », seuls 3 dispositifs (sur 18 qualifiés sur les 2 critères) sont satisfaisants.

Une synthèse de l'étude est disponible ICI.